DeuxEnfants

Témoignage. Portrait d’une consultation à domicile.

J’ai reçu ce témoignage d’une de mes consultations. Il est charmant et je tenais à le partager…par Geneviève Boudreau.

En deux semaines, Achille, avait pris son petit confort dans la maison. Il amenait son lot de bonheur, ainsi que tous les problèmes qui viennent avec un chiot. Une sueur nous parcourait le front lorsque nous parlions de commencer son éducation, car cela nous paraissait une montagne.

Est-il trop jeune? Comment et quand intégrer les assis!, les Restes!, les ne saute pas sur les invités!, les attends que je te serve ton bol de moulé!, les ne te fais pas les dents sur le divan!… Nos premières tentatives d’inculquer à Achille les bonnes manières étaient des échecs et il nous semblait que des points d’interrogation se multipliaient au-dessus de sa tête. J’ai personnellement atteint le sommet de ma patience lors d’une marche mémorable sur l’avenue Mont-Royal à Montréal jusqu’au détaillant de nourriture pour chien. Le chiot valsait sur le trottoir entre les jambes des piétons et moi crampé sur mes jambes j’ai du tiré la laisse comme on gigue la morue. En arrivant au commerce, rouge de frustration, je suis tombée sur la carte de Nadine. On pouvait y lire: Nadine Caron consultante en comportement canin. C’était comme une douce révélation. Déjà au téléphone Nadine ne s’est pas contentée de nous fixer un rendez-vous, elle s’est aussi toute de suite renseignée sur notre nouvel ami et nous a donné quelques conseils. Notre chiot de deux mois et demi n’était pas trop jeune pour commencer à être dressé, quel soulagement.

Notre rencontre: Je vous dis que nous l’attendions presque comme si c’était le père Noël. Nous étions prêts tous les quatre: mon fils, mon conjoint, moi et Achille. Tout en ouvrant la porte à Nadine, j’ai tenté de retenir le chiot. La gymnastique était un peu tragico-comique et malgré mes efforts, Achille, heureux de faire une nouvelle connaissance, s’est tout simplement jeté sur son pantalon et la percée. Le sourire de Nadine m’a permis de me décontracter un peu. Je sentais dans son regard et dans son attitude qu’elle en avait vu bien d’autres. En quelques minutes elle nous a mis en confiance face à notre chiot. Son amour pour les chiens et sa soif de transmettre son savoir nous ont enchantés. Elle nous a chargés à bloc de trucs et conseils. Les bases d’une relation par le renforcement positif étaient jetées. Au-delà de toute attente et en moins d’une heure, Achille a montré l’attention que nous espérions tant… Nous avons appliqué les conseils de Nadine dès son départ.

Depuis ce jour, les “Nananes” ( gâterie de dressage) sont dans nos poches à tous les trois. Aujourd’hui notre chiot, qui a désormais un peu plus de cinq mois, ne mordille plus les meubles, marche en laisse, marche sans laisse, attend notre signe pour manger, traverser la rue, va dans sa cage tout seul pour dormir et ne dévore plus les pantalons des invités. Ouf! Merci Nadine.

 

Merci de partager
5