19829136 L

Pourquoi les chiens grognent-ils?

J’ai eu à intervenir plusieurs fois auprès de clients qui étaient convaincus que leur chien était devenu un danger public parce qu’il avait grogné sur des humains ou des chiens à une ou plusieurs occasions.

Dans plusieurs de ses cas, l’humain s’est senti menacé et a réagi en confrontant le chien soit dans l’objectif de lui montrer que ce comportement n’était pas acceptable ou pour lui montrer qu’il ne se laisserait pas intimider par ses grognements.

Mais en fait, le grognement dans la grande majorité des cas, est une façon pourtant bien polie pour le chien de dire « Pardon, mais en ce moment précis, je me sens inquiète, voir menacé par la situation. Pourriez-vous s.v.p. reculer afin que je me sente de nouveau en sécurité? Merci. »

L’intensité du grognement accompagné ou non de différents traits physiques indique le degré de crainte du chien. Dans certains cas, si la menace reste présente, les plus réactifs iront jusqu’à attaquer (mordre) pour se protéger ou pour que ce qu’ils voient comme une menace s’éloigne.

Bon à savoir, les causes les plus fréquentes de grognements de chiens sont la peur, la douleur, la territorialité ou la protection de ressource. Dans tous les cas, le chien a besoin d’espace… *Le grognement de jeu, par exemple, le chien qui tire une corde ou secoue un toutou, n’est pas le même que les autres grognements et s’accompagne de signes évocateurs (queue qui remue, appel au jeu…). Il peut varier d’intensité en fonction du niveau d’excitation du chien. À vous de voir ce que vous trouvez acceptable ou non et ce que vous souhaitez encourager ou non. Impératif! Ne grondez pas votre chien et n’intervenez surtout pas physiquement. Voici un exemple d’une situation souvent rencontrée :le chien est sur le divan ou un lit et commence à grogner à l’approche de son humain. Si la réaction de ce dernier est de le pousser en bas, il risque fort de grogner plus intensément la prochaine fois qu’il se rapprochera de lui ayant associé son approche à quelque chose de menaçant. Par contre, si dès la première approche il grogne et que la personne utilise l’une de ses croquettes pour le leurrer, afin qu’il descende, il risque fort de s’exécuter sur-le-champ et de le faire les fois suivantes. Rien n’empêche (et bien au contraire) d’en profiter pour l’entraîner en mettant un mot comme « descends » alors qu’il le fait. Le grognement est un précieux moyen de communication pour le chien indiquant son état émotif. Il est important de cesser l’action qui fait grogner votre chien ; de trouver le déclencheur précis du grognement ; de réduire au maximum les situations stressantes et de faire ce qu’il faut afin de changer son émotion versus ce qui le fait grogner. Une façon efficace est d’utiliser le contre-conditionnement et la désensibilisation graduelle afin de le convaincre que la mauvaise chose en est, en fait, une bonne. Tout est une question de perception! Si la situation vous rend inconfortable, n’hésitez pas à faire appel à un intervenant qui saura appliquer efficacement des techniques tels que le contre-conditionnement et la désensibilisation.

Merci de partager
4